Est-ce qu’un atelier de portage est indispensable?

Vous avez reçu un porte-bébé ou une écharpe, ou en avez trouvé un d’occasion mais ne savez pas comment l’installer?

Bien sur il y a certainement un mode d’emploi livré avec, vous êtes allée regarder sur Internet pour voir une vidéo tutoriel, ou une sage-femme qui voulait bien faire vous a montré un noeud. Alors pourquoi prendre un cours avec une monitrice certifiée?

Beaucoup pensent qu’un atelier ne sert pas ou que cela n’est pas nécessaire, pourtant, sans jugement aucun, je vois régulièrement des bébés mal positionnés ou dans des moyens de portage qui ne respectent pas leur physiologie ou celle du porteur.

Lors d’un atelier vous parlez de physiologie du bébé et de la maman, des bienfaits du portage, des besoins du bébé, des moyens de portage existants, des règles de sécurité. La monitrice s'adapte à vos besoin, vos difficultés et au matériel que vous possédez. Si vous ne possédez pas de moyen de portage, elle vous conseille pour en trouver un adapté à l’âge de bébé et à la façon dont vous souhaitez l’utiliser. Elle vous montre la manière la plus physiologique de manipuler votre bébé dans vos bras et comment le porter tout contre vous.

La monitrice est certifiée, cela veut dire qu’elle a suivi une formation avec un organisme reconnu. Lors de cette formation, elle a eu de la théorie sur les différents tissages et tricots utilisés en portage, la physiologie du bébé et de l’enfant, l’histoire du portage, ses bienfaits, les cas particuliers liés à différentes pathologies qui peuvent modifier la façon de porter, elle a appris à s’adapter aux particularités et aux besoins de chacun et à respecter les règles de sécurité. Elle a aussi eu des cours pratiques pour savoir utiliser chaque moyen de portage et différents noeuds pour répondre au mieux aux besoins des parents. Elle a des connaissances approfondies que n’auront pas la copine qui porte ou la gentille sage-femme qui vous montre le seul noeud qu’elle connaît mais qui ne sera pas forcément adapté à votre bébé, chacune son métier...

Il existe aujourd’hui une multitude de moyens de portage différents, entre les écharpes tissées ou tricotées, les slings, les meh dai et autre préformés, difficile de faire son choix. Les prix vont également de bon marché à très, très cher et on voit de tout sur le marché. Entre les porte-bébés de sites chinois dont on ne connaît ni la matière ni les teintures et ceux de brocantes qui peuvent être des contrefaçons, ça peut vite devenir complexe. Une monitrice peut vous faire économiser de l’argent en vous évitant d’acheter un moyen de portage qui ne vous conviendrait pas et en vous guidant pour acquérir directement le bon. Elle est là pour vous guider et vous apprendre a porter en respectant la physiologie de bébé mais également la votre.

J’entend souvent qu’un atelier à un coût. Oui, effectivement ce n’est pas gratuit. Une monitrice doit payer
sa formation de sa poche
elle doit s’équiper avec du matériel qu’elle prête durant les ateliers et même après pour vous aider à choisir le bon moyen de portage et l’essayer avant d’acheter, les écharpes, slings, meh dai qu’il faut renouveler pour vous montrer ce qui est actuellement sur le marché représente une grosse dépense, rien que le poupon coûte une centaine de francs.
Elle se déplace beaucoup pour les formations et les ateliers à domicile, cela engendre des frais d’essence, de transport public ou de stationnement
Chaque année elle suit des formations continues qui sont payantes pour être toujours à jour avec les dernières connaissances ou pour se spécialiser dans différents domaines (RGO, jumeaux, prématurité, etc)
Pour se faire connaître et continuer à partager avec les parents, elle doit avoir un budget pub, cartes de visites, site Internet ou blog, flyers, documents à imprimer etc…
Les monitrices qui ont des enfants ne peuvent pas toujours les prendre lors des ateliers, il faut les faire garder et la famille n’est pas toujours disponible pour le faire gratuitement
Elle passe du temps dans les salons, certains festivals ou il y a des stands. Ce temps passé à promouvoir le portage physiologique est du temps qu’elle met bénévolement à votre disposition
Enfin il y a toutes les petites choses auxquelles on ne pense pas mais qui, mises bout à bout, peuvent représenter des sommes, l’entretien des porte-bébés, la lessive, les stylos, les consommations quand elle vous reçoit à domicile, etc…
Son but n’est pas de gagner de l’argent, je n’en connais aucune qui arrive à vivre de cette activité. Son but avant tout est de partager sa passion, transmettre le portage physiologique et avoir du plaisir à vous voir satisfait de porter en toute sécurité et en toute confiance votre plus beau trésor.

Alors, êtes-vous toujours convaincu qu’un atelier ne sert à rien ou qu’il coûte trop cher?
Je me réjouis de vous croiser lors d’un atelier ou pour échanger sur ce thème qui me passionne.